Club de golf - Réparation de pièce en matériaux composites

  • Course from GRETA
  • Main author Pascal Labre
  • Last revision 10.7.2014

Réparation de pièce en matériaux composites

La réparation de pièces en matériaux composites est possible si la structure de la pièce n’est pas totalement détruite.
Le technique de réparation décrite dans le module ci joint peut être utilisée dans de nombreux cas. On s’attachera quand même à utiliser le même type de résine et les mêmes renforts que ceux utilisés lors de la fabrication de la pièce.
 

Présentation de la réparation d’un club de golf

 
Le driver est le club utilisé par beaucoup de joueurs de golf lors des départs des trous longs. La plupart d ‘entre eux sont fabriqués en matériaux composites (Résine époxyde/fibres de carbone) associé à d’autres matériau. L’impact de la balle au départ peut parfois après un certains nombres de coups, fragiliser et fissurer la tête de club.
 
Dans notre exemple, la tête de club est fissurée, une fragilité est apparue. Aussi afin d’augmenter la durée de vie du club, une réparation est mise en œuvre pour renforcer la partie fragilisée.
 

Technique de réparation :

Zone à réparer
   
 
Délimiter la zone à réparer pour protéger les zones extérieures.
 
Poncer la zone à réparer supprimer le top coat et de faire apparaître la zone fissurée. Il faut prévoir une zone un peu plus grande afin d’augmenter l’accrochage des fibres sur le structure.
 
Mise en place d’un patch de carbone découpé ici dans une toile de carbone imprégnée de résine époxyde.
Toile de carbone 200 g/ m2
Résine Araldyte LY  3297
Durcisseur Aradur 3298
Résine polymérisable à froid (Données techniques dans le lien ci dessous)
 
 
Mise en place d’un tissu d’arrachage
 
 
Mise en place d’un feutre de pompage afin d’absorber l’excès de résine
 
 
Mise en place d’un film
 
 
Fermeture de l’ensemble à l’aide de ruban adhésif
 
 
Période d’attente de 24 heures pour le durcissement de la résine.
 
Si la forme de la pièce le permet, on peut utiliser des méthodes de réparation plus sophistiquées en appliquant le vide et en chauffant suivant un programme de température précis la zone à réparer. Ces températures sont définies en fonction des caractéristiques techniques de la résine.
On peut, avec ce type de matériel, utiliser des patchs pré imprégnés. La technique reste la même.
 
Photo de la valise de réparation
 
Après durcissement  le patch est en place
 
Après un léger ponçage, application d’un top coat de la couleur du support
 
 
Après durcissement : Ponçage et polissage de la surface
 
La pièce sera utilisable dans notre exemple, une semaine après réparation (temps de durcissement complet à 23°C de la résine utilisée.
 
 
N.B : On remarque une très légère surépaisseur sur le top coat afin de garantir la protection et le bon accrochage du patch carbone.
 
 
 

Un projet Interreg IVB

Partenaires